ecoute_un_peu_chanter_la_neige

 

ÉCOUTE UN PEU CHANTER LA NEIGE


DOSSIER | FICHE TECHNIQUE


 

Louise, mère à quinze ans, bat et cogne sa fille jusqu’aux frontières de la mort.

Louise en prison, se mure dans son silence parce que ses mots, ceux des autres, ceux de sa propre fille, elle ne les supporte plus. Mais les mots vrillent en elle – échos de ses multiples brisures.

Seule, Louise se raconte sa vie qui rebondit en elle, comme son enfance volée. C’est l’histoire de Louise, victime devenue bourreau – poète devenu monstre…

Pourtant, c’est le droit de l’enfance de dessiner des bonhommes-hérissons, de faire danser les doigts de pied, et d’écouter un peu chanter la neige…

 

Note du metteur en scène

Çà fait des années que ça dure. Impossible de me débarrasser d’elles…
De cette passion pour un théâtre qui enquête sur le monde d’aujourd’hui, qui en découvre les angoisses, les problèmes et les perplexités.
De cette volonté de (re) faire du théâtre un lieu d’affrontements d’idées afin de réhabituer un public distrait à se reconnaître sur scène, à y retrouver la société à laquelle il appartient.

D’où mon intérêt passionné pour des pièces qui ne reproduisent pas simplement la réalité mais qui sont des métaphores du monde contemporain.
Tout cela, je le retrouve dans l’écriture de Mariane Oestreicher-Jourdain. Je me sens provoqué par cet auteur qui a un regard très particulier sur les êtres humains et sur leurs situations.

Les personnages de Mariane ne sont jamais des héros sublimes ou des salauds complets, ce sont des êtres complexes qui vivent à partir de déterminations, de pulsions, de plaisirs, de nostalgies, d’obsessions, d’expériences vitales extrêmement diverses.

Sa langue est d’une rare sensibilité. Elle demande de l’intelligence mais aussi énormément d’intuition. Il faut la transposer dans la prestation charnelle, la force expressive des corps. Et le corps ici signifie vitalité, force et aussi émotion. Interpréter un personnage de Mariane réclame une immense concentration. Pour tenter de montrer leur humanité on ne peut que vivre son théâtre… (…)

 

DISTRIBUTION


 

Auteur : Mariane OESTREICHER-JOURDAIN
Mise en scène : Didier PERRIER
Interprétation : Virginie PÉRÈS


Scénographie, Affiche : Olivier DROUX
Lumière : François MARTINEAU
Images : CINE-VILLAGES
Régie : Adeline DUJARDIN
Photographie : Amin TOULORS


Chargée de diffusion : Elsa MIREAUX

ecoute_un_peu_chanter_la_neige_affiche

 

PHOTOS


 

 

VIDÉOS


 

ecoute_un_peu_chanter_la_neige_video

ecoute_un_peu_chanter_la_neige_video2